C’est parti pour la Fête des voisins 2018!

Le décompte est lancé : le 9 juin prochain, des milliers de citoyens célébreront la Fête des voisins, un peu partout au Québec ! Près de 200 municipalités sont déjà inscrites comme relais et mobilisent leurs citoyens afin qu’ils organisent des fêtes. La Fête des voisins, c’est pour tout le monde : les petits comme les grands. Il s’agit d’une occasion ludique de tisser des liens entre les jeunes familles, les nouveaux arrivants et les aînés, pour n’en citer que quelques-uns. Au fil des années, bon nombre de citoyens ont organisé des activités toutes plus originales les unes que les autres, en cette journée festive.

COMMENT Y PARTICIPER? 
Les citoyens sont invités à inscrire leur fête sur le site fetedesvoisins.qc.ca. L’inscription permet l’accès à une foule d’informations utiles. Des outils promotionnels, qui peuvent être commandés s’y trouvent également, tels que des cartons d’invitation, des affiches et des ballons. Les participants peuvent s’adresser à leur municipalité (si elle est inscrite) pour plus de détails.

LA P’TITE HISTOIRE D’UNE GRANDE FÊTE…
La Fête des voisins a été créée en France en 1999, après qu’une personne âgée ait été trouvée sans vie deux mois après son décès. Jugeant la situation inacceptable, un élu municipal, Atanase Périfan, a décidé de briser les barrières de l’individualisme en mettant sur pied la Fête des voisins. En 2006, le Réseau québécois de Villes et Villages en santé décidait d’implanter l’événement au Québec.

Aujourd’hui, la Fête des voisins se tient dans près d’une quarantaine de pays dans le monde. Plus de neuf millions de personnes y participent. Au fil des ans, ici comme ailleurs, ces rassemblements ont permis de développer le sens de la communauté chez les citoyens, tout en créant un climat de bienveillance dans le voisinage.

VOISINS SOLIDAIRES…TOUTE L’ANNÉE! 
Chacun peut constater les bienfaits d’un voisinage où le sentiment d’appartenance, la cordialité et l’entraide sont répandus. Cela est particulièrement vrai pour les aînés, car 15 % d’entre eux souffrent d’isolement social, ce qui n’est pas normal ni souhaitable. C’est pourquoi le Réseau québécois de Villes et Villages en santé a lancé le mouvement Voisins solidaires l’année dernière, suite à une réponse positive de la population face à la Fête des voisins, et au succès de projets-pilotes à l’échelle provinciale, particulièrement dans la région de la Capitale nationale. Alors après la Fête du 9 juin, continuez à faire des petits gestes qui marient de grandes idées en devenant voisins débutants, bienveillants ou rassembleurs. Une panoplie d’outils pratiques, d’idées et un répertoire de bons voisinages sont présentés sur cette plate-forme.